Vous avez été très nombreux à me solliciter pour défendre le secteur vitivinicole dans le cadre du Projet de Loi Santé, particulièrement à l’article 4, relatives au message sanitaire et à la publicité.

J’ai ainsi posé une question au Gouvernement pour l’alerter sur les menaces que font peser ces mesures sur le secteur de la vigne et du vin.

http://www.catherine-vautrin.fr/?p=844

« Ma question s’adresse à Monsieur le Premier Ministre.

A l’instant Madame Lebranchu vient de parler d’une feuille de route claire pour votre Gouvernement, et bien je vais vous montrer que son action est malheureusement toute autre.

Vous avez décidé de promouvoir l’œnotourisme. La filière représente 10 milliards d’euros d’exportation, la vente de 146 Airbus, 600 000 emplois et 10 millions de visiteurs par an.

C’est dire si c’est un secteur extrêmement intéressant, extrêmement dynamique.

Et bien demain, ce secteur sera une victime collatérale d’un Projet de Loi de votre Ministre de la Santé. Celle qui a réussi le tour de force de mobiliser tous les professionnels de Santé contre le texte, de mobiliser toute la filière viticole contre le texte. Car demain, votre majorité va accentuer la législation contre cette filière, donnant des arguments de vente aux Espagnols, aux Italiens.

Nous le savons les professionnels sont des gens responsables, qui appliquent loyalement la Loi Evin. Loi toujours évoquée, jamais évaluée.

Promouvoir la modération, c’est l’engagement des professionnels. Cheminer vers plus d’interdictions c’est totalement irresponsable et illusoire en matière de santé publique.

Malheureusement, là comme ailleurs Madame la Ministre, vous avancez sans écouter personne, sans entendre personne. Quelle est la cohérence d’un Gouvernement qui d’un côté veut faire la promotion d’une filière et qui d’un autre côté va aller interdire la promotion de ses produits? C’est totalement ubuesque!

Alors Monsieur le Premier Ministre, il serait temps de remettre un peu de bon sens dans l’action de votre Gouvernement.

Bien sûr qu’il faut consommer l’alcool avec modération, mais il est aussi urgent de légiférer avec modération, en un mot de retirer ce texte. »

Par ailleurs, lors de la discussion de l’article 4, jeudi soir, j’étais en séance comme je m’y étais engagée, voici le texte de mon intervention.

http://www.catherine-vautrin.fr/?p=879

Nous avons supprimé l’alinéa 11, par 74 voix sur 76 en scrutin public, je vous adresse ci-jointe la liste des votants.

http://www2.assemblee-nationale.fr/scrutins/detail/%28legislature%29/14/%28num%29/1091

---
---